Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : camille pepin
  • : diplomée d'illustration à l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (HEAR)
  • Contact

Recherche

Archives

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 18:52

Bon on se devait aussi d'écrire un texte descriptif pour nos bestioles.Un peu à la manière des voix off des documentaires animaliers sur arte.

Pour ma part ,j'ai mixé les definitions du jaguar et celles de l'iguane,je me suis bien amusée c'est partit en vrille.j'espère juste que je serais pas la seule à en rire !

le jaguane:blog jaguane iguane jaguar rotring illustration colorex

Le corps du jaguane est distinctement divisé en deux, la partie supérieure est plus proche de son cousin le jaguar, et la partie inférieure plus proche de l’iguane.

La tête est robuste et la mâchoire extrêmement puissante. Les oreilles sont rondes, de couleur noire au revers avec une tache blanche au milieu.

Comme tous les félins, le jaguane est un carnivore. Chasseur opportuniste, le jaguane préfère les grandes proies et chasse cervidés, tapirs ou renards. Pourtant la partie inférieure de son corps digère très mal tout ce qui est gras et lui provoque de graves crises d’éruptions cutanées. Lorsque celles ci surviennent pendant la période des amours, ses chances de séduire s’en trouvent dangereusement amoindries. Le caractère du jaguane varie beaucoup d’un individu à l’autre. Comme l’homo sapiens, sympathique quand il est jeune, il peut devenir, une fois adulte, très agressif.
 Il se met alors à donner des coups de queue et à mordre.

 Le jaguane est capable de se défendre en cas de danger. Il gonfle alors son cou, hérisse la crête dentelée qui longe son échine et agite le fanon bleuté pendant sous sa gorge. Troublant ainsi son prédateur, il en profite pour lui assener un puissant coup de pied dans les parties et s’enfuit la plupart du temps en émettant un cri caractéristique : Banzaï !



Partager cet article

Repost 0
Published by camillepepin.over-blog.com - dans work in progress
commenter cet article

commentaires